accueil > Je suis citoyen > Contrôle animalier

Contrôle animalier

La Municipalité a mandaté l'entreprise Inspecteur Canin Inc. pour effectuer le contrôle animalier sur l’ensemble de son territoire. Cette entreprise a entre autres pour mandat de recenser les chiens pour en connaître la population, délivrer des médailles donnant le droit de détenir un chien, capturer tous types d’animaux errants et dangereux, gérer les plaintes de voisinage de même que délivrer des avis ou des constats d’infraction.

Vous pouvez contacter l’Inspecteur Canin Inc. en tout temps, 7 jours semaine, 24 heures sur 24, au 450 974-0462, pour signaler un problème de nuisance, un animal perdu ou trouvé, un chien errant, pour faire ramasser un animal mort sur la chaussée, ou dans le cas de problèmes qui concernent la faune (mouffettes, marmottes, ratons laveurs, etc.).

Licences pour chiens

Tout propriétaire de chien sur le territoire se doit de lui procurer une licence au coût de 28 $. C’est l’Inspecteur Canin qui est responsable de délivrer cette licence chaque début d’année, en effectuant une tournée de porte-à-porte. Si vous êtes absent lors de son passage, on laissera une note à votre porte vous demandant de passer payer votre licence à la Mairie ou au bureau d’Inspecteur Canin Inc. au 3124, chemin d’Oka, Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Cette licence est obligatoire pour tout propriétaire de chien. Cela permet à la Municipalité de garder un registre des chiens sur le territoire et aux propriétaires de compter sur une ressource, s’ils perdent leur chien par exemple. Si vous avez plus de 65 ans, la licence vous sera délivrée gratuitement sur présentation de pièces justificatives, en suivant ces mêmes procédures. Enfin, si vous n’êtes plus propriétaire d’un chien, vous avez la responsabilité d’en aviser Inspecteur Canin Inc.

Règlement relatif au contrôle animalier

Castors

Consultez la Zone Éco : Gestion des cours d’eau

Chevreuils

Vous avez peut-être constaté que les cerfs de Virginie (chevreuils) sont de plus en plus présents sur le territoire d’Oka, notamment en plein cœur du village. S’il s’agit d’un privilège de les apercevoir lors d’une balade dans la Pinède, c’est une tout autre histoire dans les zones résidentielles.

Ainsi, vous pouvez être tentés de les nourrir pour les apprivoiser ou simplement pour le plaisir de les voir paître sur votre terrain. Malheureusement, cette pratique peut causer de nombreuses problématiques :

  • Les chevreuils qui visitent les propriétés qui les nourrissent perdent leur nature sauvage et leur crainte des gens;
  • Augmentation des risques de transmission de maladies entre les animaux et des risques de propagation de maladies aux humains, notamment celles transmises par les tiques comme la maladie de Lyme;
  • Augmentation des risques de collision entre les chevreuils et les véhicules;
  • Perturbation des habitudes migratoires naturelles des chevreuils jusqu’à leurs zones d’hivernage;
  • Problèmes de nuisance pour les voisins et dommages à la végétation, les chevreuils se nourrissant dans les cèdres, les arbustes et les jardins avoisinants;

Nous vous demandons de respecter la nature sauvage des chevreuils et sollicitons votre coopération à ne pas les nourrir.