accueil > Environnement > Tout sur le bac brun

Tout sur le bac brun



Suite à l’implantation de la collecte des matières organiques, le 1er janvier dernier, le Conseil municipal invite les citoyens à une rencontre d’information sur la gestion des matières résiduelles recyclables et organiques. Cette rencontre aura lieu le 3 avril 2018, à 19 heures, dans la salle de la Mairie au 183, rue des Anges à Oka. Cliquez ici pour obtenir plus d'informations. 


Lancement de la campagne « La bande écolo pour une collecte à trois voies »

  • Horaire des collectes : En vigueur dès le 10 janvier 2018, La collecte des matières organiques s’effectue chaque mercredi, d’avril à novembre et le deuxième mercredi du mois, de décembre à mars. 

UN GESTE POUR L’ENVIRONNEMENT
Tout ce qui se mange peut être disposé dans le bac brun, de même que le papier ou le carton souillé de nourriture, y compris le filtre à café. La quantité de déchets à disposer dans le bac vert diminuera considérablement avec la venue du bac brun.

Afin d’encourager les citoyens à participer activement à la collecte des résidus organiques, seuls les déchets déposés dans le bac vert seront ramassés et non plus les sacs de poubelles disposés à côté de celui-ci. Toutefois, les encombrants, tels que les meubles, demeurent acceptés à la collecte des déchets domestiques.
 
Saviez-vous que les résidus organiques représentent un peu moins de la moitié des déchets générés par un ménage? Les détourner du dépotoir est un choix économique et environnemental puisqu’ils peuvent être transformés en un produit à valeur ajoutée tout en éliminant la production de méthane et de liquide polluant associée à leur décomposition dans un site d’enfouissement. 

TRUCS ET ASTUCES 
  • Quoi faire contre les odeurs ? Pour éviter l’émission d’odeurs désagréables, enveloppez vos résidus humides dans du papier journal ou un sac en papier, plus particulièrement la viande, le poisson et les fruits de mer. Vous pouvez vous procurer les sacs en papier prévus à cet effet en épicerie et même en pharmacie.

  • Quoi faire contre les odeurs ? Pour éviter l’accumulation de liquide au fond du bac brun et par conséquent, l’émission d’odeurs désagréables, alternez entre la disposition de résidus secs (feuilles mortes, résidus de jardin, sciure de bois et papier journal) et de résidus alimentaires.

  • Quoi faire contre les odeurs (en période chaude) ? Pour éviter l’accumulation de liquide au fond du bac brun et par conséquent, l’émission d’odeurs désagréables, alternez entre la disposition de résidus secs (feuilles mortes, résidus de jardin, sciure de bois et papier journal) et de résidus alimentaires.

  • Quoi faire contre les vers blancs ? Les vers blancs apparaissent que si des mouches parviennent à s’introduire dans le bac pour y pondre des œufs. Pour éviter l’apparition de larves de mouche, veillez à maintenir votre bac fermé et à envelopper vos restes de viande et de poisson dans un sac en papier ou du papier journal.

 
3 AVRIL 2018 : SOIRÉE D'INFORMATION SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES
 
Lors de la soirée d’information tenue à Oka, le 3 avril 2018, sur la gestion des matières résiduelles, une trentaine de citoyens ont répondu positivement à l’invitation pour recevoir un éventail de renseignements pour optimiser leur participation aux collectes des matières organiques et recyclables afin de réduire au maximum la quantité de déchets envoyés à l’enfouissement. Cette rencontre citoyenne, s’est déroulé en présence de M. Charles-Élie Barrette, Directeur du Service de l’urbanisme et de M. Francky Carassou, chargé de projet en environnement de la Municipalité d’Oka ainsi que de Mme Hélène Huard, agente de sensibilisation chez Tricentris. 
 
Le bac brun, il faut l’apprivoiser à son rythme : Suivant la prémisse qu’il faut apprendre à marcher avant de courir, l’un des points à retenir de cette rencontre d’information est l’importance d’apprivoiser son bac brun pour assurer son intégration optimale dans ses habitudes de tris. Plusieurs auront d’ailleurs remarqué qu’il y a peu de bacs en bordure des rues les jours de collectes des matières organiques. À ce propos, la Municipalité d’Oka encourage fortement le principe des petits pas. Ainsi, la première étape consiste à profiter de votre grand ménage printanier pour le remplir de résidus verts : feuilles mortes, surplus de gazon, mauvaises herbes, racines, copeaux, écorces, aiguilles de conifères, paille, foin, plantes d’intérieur, terre de rempotage, ou même de bran de scie, par exemple. À votre rythme, vous pourrez inclure graduellement vos pelures de légumes et de fruits pour ensuite composter vos viandes, vos poissons et autres restes de table. Bien sûr, il s’agit d’une période ponctuée d’essais et d’erreurs, où votre persévérance permettra d’atteindre collectivement les objectifs de diminuer de 40% la quantité de déchets par habitant, de diminuer de 40% les coûts relatifs à l’enfouissement des matières résiduelles et de récupérer 60%  des matières organiques, d’ici 2022. Consulter le Plan directeur de gestion des matières résiduelles (PDGMR)
 
Pas de sacs de plastique dans le bac brun : La Municipalité d’Oka désire rappeler aux citoyens qu’il est interdit d’utiliser des sacs de plastique pour la collecte des matières organiques. En effet, lesdits sacs biodégradables, compostables ou oxobiodégradables, entravent le processus de décomposition puisqu’ils se dégradent plus lentement que le reste des matières, ce qui représente une source de contamination qui nuit à la production d’un compost de qualité. Les solutions pour la gestion de vos matières organiques sont l’utilisation de sacs en papier ou du papier journal. Pour vous aider, visionnez une vidéo pour savoir comment fabriquer un contenant en papier journal pour votre minibac de cuisine. De plus, des «sacs au sol» sont en vente au Centre de rénovation Bastien à Oka. 
 
Cliquez ici pour accéder au résumé comhttp://www.municipalite.oka.qc.ca/nouvelles-retour-sur-la-soiree-d-information-sur-la-gestion-des-matieres-residuelles-3-avril-2018/#.Ws4SDC4bOM8plet de la soirée d'information