You are here:
Conseil municipal
Votre Conseil municipal

Le Conseil municipal de la Municipalité d’Oka est composé d’un maire et de 6 conseillers, élus aux quatre ans à l’occasion d’élections municipales. Il a le mandat de déterminer les orientations importantes ainsi que les priorités de la Municipalité afin de voir au bon fonctionnement et au développement de celle-ci ainsi qu’au mieux-être de ses citoyens, tout en veillant à l’utilisation judicieuse des fonds publics.

Ses principales fonctions sont de déterminer les taxes, d’adopter les budgets, de définir les objectifs, les politiques et les règlements municipaux. Pour mettre en application ses décisions, le Conseil adopte des résolutions lors des séances publiques. De plus, les élus sont responsables de différents dossiers municipaux, comités et secteurs d’activités qui sont déterminés en début de mandat.

N’hésitez pas à communiquer avec vos élus, ils sont disponibles pour recevoir vos commentaires, vos questions et vos opinions sur des sujets qui vous préoccupent.

Les séances ordinaires du conseil municipal ont lieu une fois par mois, cliquez ici pour accéder à la page.
Carte des districts électoraux
Districts électoraux

Le territoire d’Oka est divisé en six (6) districts électoraux :

  • District 1 : District des Récoltes
  • District 2 : District de l’Abbaye
  • District 3 : District de la Rive
  • District 4 : District des Chapelles
  • District 5 : District de la Pinède
  • District 6 : District de la Pointe-aux-Anglais
Règlement 2016-146 – Concernant la division des districts électoraux
Coordonnées des élus municipaux
Pascal Quevillon - Maire
  • Préfet suppléant à la MRC de Deux-Montagnes
  • Membre de la table des municipalités rurales de la CMM
  • Administrateur au conseil d’administration de la Fédération québécoise des municipalités du Québec (FQM)
  • Administrateur au conseil d’administration de Tourismes Laurentides
  • Administrateur à la table régionale énergie et changements climatiques
  • Membre du comité aviseur de la MRC de Deux-Montagnes
  • Membre de la table d’harmonisation de la SÉPAQ
  • Membre du comité Caucus des municipalités de la métropole de l’UMQ
Jérémie Bourque - District des récoltes

DISTRICT DES RÉCOLTES

Email: jbourque@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 514 793-4497

  • Comité services techniques (hygiène du milieu et travaux publics)
Karine Bouchard - District de l’Abbaye

DISTRICT DE L’ABBAYE

Email: kbouchard@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 438 391-9838

  • Comité administration et finances
  • Comité bibliothèque et culture
  • Comité communications et tourisme
  • Comité consultatif d’urbanisme (CCU)
  • Comité consultatif en environnement
  • Comité service incendie
  • Comité sports, loisirs et famille
  • Comité de la politique familiale municipale
Philippe Aubin-Steben - District de la Rive

DISTRICT DE LA RIVE

Email: paubinsteben@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 514 690-3805

  • Comité consultatif en environnement
  • Comité de la politique familiale municipale
Steve Savard - District des chapelles

DISTRICT DES CHAPELLES

Email: ssavard@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 514 968-2814

  • Comité service incendie
  • Comité services techniques (hygiène du milieu et travaux publics)
  • Comité sports, loisirs et familles
Yannick Proulx - District de la Pinède

DISTRICT DE LA PINÈDE

Email: yproulx@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 450 479-6894

  • Comité communications et tourisme
  • Comité consultatif d’urbanisme (CCU)
  • Comité de gestion des ressources humaines
  • Comité sports, loisirs et familles
  • Comité de la politique Municipalité Amie des Aînés (MADA)
Cécile Desnoyers - District de la Pointe-aux-anglais

DISTRICT DE LA POINTE-AUX-ANGLAIS

Email: cdesnoyers@municipalite.oka.qc.ca
Téléphone: 514 779-6939

  • Comité service incendie
  • Comité services techniques (hygiène du milieu et travaux publics)
  • Comité sports, loisirs et familles
Environnement de travail des élus

Souhaitant préserver et maintenir la confiance du public dans l’intégrité, l’objectivité et l’impartialité des décisions de la Municipalité d’Oka ou des organismes municipaux et autres auxquels elle est associée, les membres du Conseil municipal sous soumis à un code d’éthique et de déontologie.

En vertu de l’article 15 de la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale, tout membre d’un conseil d’une municipalité doit, dans les six mois du début de son premier mandat et de tous les mandats subséquents, participer à la formation sur l’éthique et la déontologie en matière municipale. La Municipalité d’Oka atteste que les membres du conseil participé à la formation sur l’éthique et la déontologie en matière municipale donnée le 3 février 2022.

Selon les dispositions de la Loi 122 visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter leur autonomie et leurs pouvoirs, le Conseil municipal a renouvelé son règlement à l’égard du traitement des élus.

En vertu de la Loi sur le traitement des élus municipaux, votre Conseil municipal a présenté, lors de la séance ordinaire du lundi 4 juin 2018, le projet de règlement sur le traitement des élus. Ce règlement a été adopté par résolution à la séance du 9 juillet 2018.

Votre conseil municipal a apporté des modifications au Règlement 2018-185 relatif au traitement des élus municipaux afin de bonifier la rémunération de base ainsi que l’allocation de dépenses du maire et des autres membres du conseil municipal. Un avis public a été donné le 18 février 2022 et dûment affiché aux endroits désignés par le Conseil et publié conformément aux modalités de l’article 9 de la Loi sur le traitement des élus municipaux (L.R.Q., c. T-11.001) à cet effet. Cette modification a été adoptée par résolution à la séance ordinaire du 3 mai 2022.

De plus, suivant l’adoption de la Loi 122, et en vertu de l’article 11 de la Loi sur le traitement des élus municipaux, le trésorier ou secrétaire-trésorier d’une municipalité dont le règlement est en vigueur doit inclure dans le rapport financier de la municipalité une mention de la rémunération et de l’allocation de dépenses que chaque membre du conseil reçoit de la municipalité, d’un organisme mandataire de celle-ci ou d’un organisme supramunicipal. Ces informations doivent être également publiées sur le site Internet de la municipalité.

Dossiers en cours

Suivant la volonté d’informer la population sur les actions mises de l’avant par la Municipalité d’Oka dans la progression de certains dossiers d’envergures, vous trouverez ici de l’information complémentaire à lire ou à visionner.

Voici les actualités relatives au projet d’aménagement d’un parc de planche à roulettes (skatepark) et d’un véloparc (pumptrack) au parc Optimiste :

Dans le cadre de la révision de notre plan d’urbanisme, un exercice qui a pour but de mettre à jour sa concordance avec le nouveau schéma d’aménagement de la MRC de Deux-Montagnes, nous avons invités les citoyennes et citoyens à prendre part à un atelier interactif qui s’est tenu le mardi 23 janvier 2024, de 19 h à 21 h, à la Place citoyenne.

Lors de cet atelier, APUR, l’agence d’urbanisme que nous avons mandaté pour nous accompagner dans ce processus, a fait la présentation du plan d’urbanisme. Ensuite, les participants se sont réunis en sous-groupes afin de discuter de certains sujets spécifiques. L’objectif était de récolter leurs opinions afin d’approfondir et explorer différentes perspectives. Au terme de cet atelier, la révision du plan d’urbanisme poursuit son cours, jusqu’à son adoption.

  • Le projet de rénovation des installations de production et de distribution d’eau potable est un dossier d’une grande importance pour votre Conseil municipal puisqu’il comporte des investissements considérables et nécessaires pour assurer la pérennité des installations de production et de distribution d’eau potable. Dans sa globalité, ce projet d’envergure s’échelonnera sur plusieurs années et sera allégé par des aides financières variant entre 50 % et 100 % selon la nature des travaux à effectuer. Notez que les coûts d’investissement de ce projet seront assumés par les résidences branchées au réseau d’aqueduc.
    Pour toutes questions, il est possible de nous contacter à la Mairie au 450 479-8333 ou de communiquer avec les élus municipaux (cliquez ici).

Voici les actualités relatives au projet de construction de la nouvelle salle multifonctionnelle :

  • Inauguration de la Place citoyenne – 21 septembre 2023
    • Album-photo de l’événement
    • En plus de l’activité protocolaire qui a permis de rassembler et remercier les partenaires, les collaborateurs, les sous-traitants locaux et l’équipe municipale impliqués dans le projet de construction, les familles ont eu la chance de visiter les locaux de leur nouvel espace public.« C’est plus d’une dizaine d’organismes et d’entreprises locales qui ont été mobilisés pour l’organisation des zones de dégustation et d’animations familiales. Ce fut un bel événement, qui reflète la portée sociale, culturelle, communautaire et récréative du bâtiment », mentionne M. Pascal Quevillon, maire de la Municipalité d’Oka. « Nous pouvons être particulièrement fiers du cadeau-souvenir de l’inauguration, une plante dans un pot en terre cuite, qui a jumelé la participation d’une artiste locale et de la pépinière Dagenais. Un cadeau symbolisant l’image d’un projet qui s’enracine dans la communauté et qui continuera de pousser et de fleurir avec les familles », fait savoir l’organisatrice, Mme Colette Beaudoin, responsable du Service des communications et de tourisme.Rappelons que ce projet d’investissement qui inclut la construction de la Place citoyenne, l’aménagement de deux stationnements et la démolition de la salle des Loisirs, est appuyé par le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme Réfection et construction des infrastructures municipales ainsi que par la MRC de Deux-Montagnes par le biais du volet Soutien à la compétence de développement local et régional des MRC du Fonds régions et ruralité. « C’est un énorme projet qui s’achève! Je tiens à remercier les élus, les gestionnaires, les partenaires, les contracteurs et les sous-contractants, de même que tous ceux qui se sont impliqués de près ou de loin dans la construction de la Place citoyenne. Grâce à nos efforts concertés, les générations actuelles et futures pourront profiter de ce nouvel espace culturel et social polyvalent », ajoute M. Quevillon. Les aides financières accordées totalisent 2 897 250 $.« Au nom de ma collègue et ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, je suis fière de la contribution de notre gouvernement pour la réalisation de ce grand projet. Conçue spécifiquement pour le bien de la population d’Oka, la Place citoyenne sera sans aucun doute un lieu d’exception, à la fois rassembleur, dynamique et récréatif. Ce sont des espaces comme celui-ci qui renforcent le sentiment d’appartenance dans les villes et les municipalités », souligne Mme Sylvie D’Amours, députée de Mirabel. « La MRC est fière d’apporter sa contribution financière à ce projet mobilisateur pour la communauté d’Oka.  La contribution de la MRC, au montant de 40 000$ à même le Fonds régions et ruralité, a servi plus spécifiquement à l’aménagement de la rampe d’accès à mobilité réduite. Ce nouvel espace public, qu’est la Place citoyenne d’Oka, permettra ainsi à tous les citoyens de bénéficier d’un lieu central et convivial pour la tenue d’activités culturelles et sociales, qui aura un effet d’entraînement sur le dynamisme du noyau villageois. », ajoute M. Pierre Charron, préfet de la MRC de Deux-Montagnes.La Municipalité d’Oka tient à remercier les partenaires, les collaborateurs et l’équipe municipale impliqués dans le projet de construction de la Place citoyenne. Grâce à leurs efforts concertés et à la mise à contribution des sous-traitants locaux, les générations actuelles et futures profiteront d’un nouvel espace culturel et social polyvalent. « Nommons spécialement l’architecte principal du projet, M. Pierre Morency, qui a conçu le plan architectural du bâtiment avec une vision créative et innovante ainsi que l’entreprise Espace Construction Inc qui a été chargée de la construction du projet en assurant une mise en œuvre de haute qualité », conclut le maire, M. Pascal Quevillon.

Reconnu depuis 2016 comme un service essentiel par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), plus de 340 0001 des foyers québécois sont actuellement mal ou non desservis par les services d’Internet haute vitesse (IHV).

Parmi ceux qui doivent composer avec une absence de réseau ou des frais de connexion exorbitants, on y retrouve plusieurs citoyens d’Oka, établis particulièrement dans les rangs Sainte-Germaine, Saint-Hyppolyte et de l’Annonciation ainsi que dans les chemins des Arpents-Verts, des Érables, des Chênes et J.F Béique. « La Municipalité d’Oka se trouve actuellement dans une zone mal desservie, ce qui est très frustrant puisque nous faisons partie de la Communauté métropolitaine de Montréal et que nous sommes situés à 30 minutes de Montréal. », affirme Pascal Quevillon, Maire d’Oka.

« Moteur de développement économique, culturel et social, il est maintenant impératif que les citoyens aient accès à un service d’Internet, de qualité et à un coût abordable, et ce, sur l’intégralité du territoire ! », rajoute-t-il.

Suivant la volonté d’informer la population sur les actions mises de l’avant par la Municipalité d’Oka dans la progression de ce dossier, votre Conseil municipal a mis en place cette nouvelle rubrique sur le site Internet. Vous y retrouverez un historique complet, de la documentation pertinente à télécharger et de l’information complémentaire à lire. Il s’agit de l’un des canaux de communications qui seront alimentés par le Comité de suivi du dossier d’Internet haute vitesse, un comité nouvellement mis en place sur lequel siègent plusieurs citoyens touchés par la problématique.

  •  Le 24 février 2016, la Municipalité d’Oka entretient une première rencontre avec Vidéotron afin d’exposer la problématique de la couverture Internet HV sur le territoire;
  • Le 7 mars 2016, le Conseil municipal adopte la résolution numéro 2016-03-77 afin de sensibiliser le ministère de la Culture et des Communications à la problématique de la couverture Internet haute vitesse. Un accusé de réception est émis le 15 juin 2016.
  • Le 24 mars 2016, une deuxième rencontre est tenue avec Vidéotron, donnant suite à la rencontre du 24 février 2016;
  • Le 20 mai 2016, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, dévoile la Stratégie numérique du Québec;
  • Le 15 juin 2016, la Municipalité d’Oka reçoit un accusé de réception de la part du ministère de la Culture et des Communications concernant la résolution2016-03-77. La correspondance résume l’investissement de 100 millions de dollars pour le déploiement d’infrastructures numériques prévu au Plan d’action en économie numérique, tel qu’annoncé par le cabinet du premier ministre en date du 20 mai 2016;
  • Le 15 décembre 2016, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’Honorable Navdeep Bains, annonçait le lancement du programme Brancher pour innover, qui permettra à 300 collectivités rurales et éloignées au Canada d’obtenir un accès à Internet large bande. Aux termes de ce programme, jusqu’à 500 millions de dollars seront investis d’ici 2021 dans le but de donner aux collectivités rurales et éloignées les moyens de tirer profit des possibilités de l’ère numérique;
  • Le 19 décembre 2016, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, a annonçait le lancement de l’appel de projets relatif à au programme Québec branché. Le programme vise alors à soutenir le déploiement des services Internet haute vitesse en milieu rural. La période de dépôt de projets s’échelonnera jusqu’au 13 mars 2017, puis sera prolongée jusqu’au 20 avril 2017;
  • Le 16 janvier 2017, commençait la période d’admissibilité des demandes de subventions;
  • Le 9 mars 2017, la Municipalité d’Oka reçoit une lettre de la part de Vidéotron, nous informant de notre inadmissibilité aux programmes de subventions;
  • Le 3 avril 2017, le Conseil municipal adopte la résolution numéro 2017-04-97 octroyant un contrat à la firme Effigis, pour mesurer la vitesse Internet sur une partie du territoire d’Oka afin de prouver notre admissibilité aux programmes de subventions, telle qu’exigée par ces derniers. L’entreprise Effigis Géo Solutions est autorisée à débuter l’analyse en date du 12 avril 2017;
  • Le 20 avril 2017, la période d’admissibilité des demandes de subvention est échue;
  • Le 27 avril 2017, près de 240 projets ont été soumis dans le cadre de l’appel de projets du programme Québec branché, qui s’est déroulé du 19 décembre 2016 au 20 avril 2017;
  • Le 30 mai 2017, l’entreprise Effigis Géo Solutions dépose le Rapport sur la couverture Internet de la Municipalité d’Okales annexes permettant d’identifier les résidences visitées ont été retirées dans un souci de confidentialité
  • Le 24 octobre 2017, une troisième rencontre est tenue avec Vidéotron, dans le but de relancer le dossier de la couverture Internet haute vitesse;
  • Le 25 octobre 2017, unelettre de la part de Vidéotron est adressée au Conseil municipal, confirmant l’inadmissibilité de la Municipalité au financement gouvernemental. La correspondance motive une intention de vouloir travailler en partenariat avec la Municipalité d’Oka advenant l’ouverture de nouvelles subventions;
  • Le 3 novembre 2017, le Conseil municipal fait parvenir une demande à la ministre Dominique Anglade et à l’Honorable Navdeep Singh Bains, dans le but d’autoriser la Municipalité à déposer une nouvelle demande de financement;
  • Le 27 novembre 2017, dans l’annonce des financements Québec Branché et Brancher pour innover,  25 collectivités auront accès à des services Internet haut débit dans la région des Basses-Laurentides.
  • Le 19 janvier 2018, le Conseil municipal reçoit une lettre de la part de l’Honorable Navdeep Singh Bains, refusant le dépôt d’une nouvelle demande. La correspondance demeure optimiste à l’égard de l’élaboration d’un nouveau programme de subvention.
  • Le 5 mars 2018, le Conseil municipal adopte la résolution numéro 2018-03-86 pour créer le Comité consultatif pour le dossier Internet  haute vitesse.
  • Le 5 avril 2018, suivant la mise sur pied du comité Internet haute vitesse lors de la séance ordinaire du mois de mars dernier, le comité s’est réuni pour une première fois. Lors de la rencontre, le comité a parcouru l’historique des actions qui ont été entreprises par la Municipalité. Cet exercice s’est avéré constructif afin de saisir l’enjeu de l’inadmissibilité à pouvoir déposer une demande de financement pour l’extension du service Internet haute vitesse. En prévision du second volet aux programmes Brancher pour innover et Québec branché, devrait voir le jour d’ici l’automne 2018, il est primordial que la Municipalité d’Oka soit incluse à la carte des zones admissibles pour un financement visant à améliorer l’accès à la large bande du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du CanadaLe comité a donc convenu de transmettre une nouvelle lettre aux personnes concernées afin de réitérer la volonté du milieu d’être ajouté à la carte des zones admissible. Cet envoi sera accompagné de l’étude de couverture Internet réalisée par la firme Effigis en mai 2017, dans laquelle il était entre autres mentionné que 91 % des propriétés du secteur d’étude n’étaient pas desservies par un service Internet d’au moins 5 mégabits par seconde (Mbps) de téléchargement et d’au moins 1 Mbps de téléversement.

À défaut d’être admissible, un projet d’extension du service Internet haute vitesse qui sera initié par la Municipalité et financé à l’aide d’une taxe de secteur.

  • Le 18 avril 2018, le Conseil municipal adresse une correspondance à l’honorable Navdeep Singh Bains (Ministre de l’innovation, des Sciences et du Développement économique), Mme Julie Aspirault (Agente principale de programme, Direction d’Un Canada branché) et Mme Susan Hart (Directrice générale, Direction générale d’Un Canada Branché) afin d’adresser une demande d’ajout à la carte des zones admissibles.
  • Le 8 août 2018, la Municipalité d’Oka reçoit une correspondance de la part de Vidéotron concernant leur intention d’appui dans les futures demandes d’aide financière.
  • Le 26 juin 2019, la MRC Deux-Montagnes adopte une résolution afin d’appuyer les démarches de la Municipalité d’Oka et le projet de Vidéotron.
  • Le 6 décembre 2019, Vidéotron Ltée dépose un projet de déploiement d’lnternet haute vitesse pour tous les secteurs mal desservis du territoire d’Oka au ministère de l’Économie et de I’lnnovation, dans le cadre du programme Québec haut débit du volet Régions branchées. Le Conseil municipal d’Oka s’attend à obtenir une réponse du ministère de l’Économie et de l’lnnovation, à ce qui a trait à la demande d’aide financière, au courant du printemps 2O2O. Par la suite, Vidéotron pourra débuter le processus de déploiement de son réseau lnternet haute vitesse pouvant s’échelonner jusqu’à la fin de l’année 2021. Advenant une réponse négative du ministère, le Conseil municipal souhaite mettre en place une solution alternative qui lui permettra de réaliser le projet sans aide financière.
  • Le 3 juin 2020, la Municipalité d’Oka adresse une correspondance aux citoyens des secteurs concernés afin de les informer que le projet déposé par Vidéotron au programme Régions branchées du programme Québec haut débit n’est pas retenu. Une consultation publique virtuelle sera tenue afin de vous informer sur la progression du dossier. Cliquez ici pour accéder aux projets retenus.
  • Le 2 décembre 2020, la Municipalité d’Oka adresse une correspondance aux citoyens des secteurs concernés afin de les informer de l’attente d’une signature qui officialisera l’entente de subvention entre Vidéotron et le Ministère de l’Économie et de l’Innovation dans le cadre du programme Régions Branchées.
  • Le 23 juin 2021, Vidéotron annonce l’échéancier de ses branchements. L’ensemble du territoire aura accès au service d’internet haute vitesse, dès septembre 2021.
  • 4 octobre 2021 : Suivi des travaux de Vidéotron pour la couverture haute vitesse
  • 9 février 2022 : Par ici les branchements!

 

Articles à lire :

  • Correspondance du 12 mars 2024 : TC Énergie informe la Municipalité d’Oka que, dans le cadre de son programme d’intégrité et d’entretien, des travaux seront réalisés sur le réseau de Gazoduc TQM. Ces travaux impliqueront une excavation afin de procéder à l’inspection de la conduite et procéder, au besoin, à des travaux d’entretien sur celle-ci.  Dans le cadre de cette opération, des plaques de protection seront également ajoutées au-dessus du gazoduc à l’endroit de l’excavation. Les travaux auront lieu dans le Parc national d’Oka, à l’est du Rang St-Isidore (entre la rue Mathieu et la Route 344). Selon l’échéancier actuel, nous prévoyons débuter ces travaux vers le début du mois de mai et ceux-ci auront une durée approximative de quatre (4) à six (6) semaines, selon les conditions rencontrées.
  • Correspondance du 18 septembre 2023 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka que des travaux d’entretien préventif seront effectués de son réseau à compter du 18 septembre 2023. La durée des travaux est estimée à environ 7 à 10 jours et pourrait varier selon les conditions météorologiques et hydrologiques. Les travaux s’échelonneront sur une période d’environ 10 jours pour être compléter au plus tard d’ici 30 septembre 2023. L’horaire des travaux est prévu entre 7 h et 17 h, du lundi au vendredi. Des signaleurs seront présents, lorsque requis, pour assurer la sécurité des usagers et la fluidité de la circulation. Ces travaux qui sont réalisés dans le cadre du programme d’entretien régulier afin d’assurer l’intégrité et la sécurité du pipeline, consiste à ajouter du matériel granulaire au-dessus de la conduite de Pipelines Trans-Nord qui croise le lac des Deux Montagnes dans le but d’augmenter la profondeur de recouvrement. Ces travaux seront exécutés par l’Entrepreneur EVOS et se feront à l’aide d’une pelle mécanique installée sur une barge, localisée approximativement vis-à-vis le parc national d’Oka. Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Deux journées de mobilisation sont prévues en début de projet pour la livraison du matériel et l’assemblage de la barge qui se fera sur l’eau en marge ouest de la zone du traversier à l’aide d’une grue. Environ cinq jours sont ensuite prévus pour la réalisation des travaux en milieu aquatique. 2 à 3 camions par jour livreront du matériel granulaire sur la barge à l’aide d’une pelle mécanique afin de le déplacer au site des travaux. À la suite des travaux, deux journées sont prévus pour le désassemblage de la barge et le nettoyage du site. Lire la brochure de PTNI intitulée « La sécurité du pipeline dans votre communauté ».
  • Correspondance du 4 avril 2023 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka qu’une inspection interne de sa conduite entre ses sites de vanne situés à Oka (Parc national d’Oka) et à Saint-Clet débutera à compter du 22 mai et s’échelonnera jusqu’au 9 juin 2023, selon les conditions météorologiques et l’avancement des travaux. Puisque cette inspection nécessite certains travaux à chacun des sites de vanne, veuillez noter qu’il y aura une augmentation de la circulation et du niveau de bruit dans le secteur, pendant cette période. Un éclairage supplémentaire pourrait également être installé sur place au besoin. De plus, bien que cela soit peu probable, il est possible que certaines odeurs de produit soient constatées en raison de la nature des travaux. Par ailleurs, des techniciens pourraient également accéder à pied à l’emprise de PTNI à différents endroits le long du réseau sur le territoire d’Oka (dans le parc d’Oka) dans le but de colliger des données techniques. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec Lisa Dornan, par téléphone au 403-476-1593 ou par courriel au ldornan@tnpi.ca.
  • Correspondance du 8 février 2023 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka qu’une inspection interne de sa conduite entre ses sites de vanne situés à Oka (Parc national d’Oka) (LKB) et à Saint-Clet (rue Dominique) (SCT) débutera à compter du 13 février 2023 et s’échelonnera jusqu’au 8 mars 2023 (environ). Puisque cette inspection nécessite certains travaux à chacun des sites de vanne, veuillez noter qu’il y aura une augmentation de la circulation et du niveau de bruit dans le secteur, pendant cette période. Un éclairage supplémentaire pourrait également être installé sur place au besoin. De plus, bien que cela soit peu probable, il est possible que certaines odeurs de produit soient constatées en raison de la nature des travaux. Par ailleurs, des techniciens pourraient également accéder à pied à l’emprise de PTNI à différents endroits le long du réseau sur le territoire d’Oka (dans le parc d’Oka) dans le but de colliger des données techniques. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec Lisa Dornan, par téléphone au 403-476-1593 ou par courriel au ldornan@tnpi.ca.
  • Correspondance du 28 avril 2022 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka que la firme BGC Engineering Inc. a été mandaté pour mener le Programme 2022 d’inspections de pipelines. Le début des travaux est prévu autour du 2 mai 2022 et se termineront environ le 13 mai 2022, sous toute réserve des conditions climatiques. Cette inspection a pour but d’assurer que la conduite possède le recouvrement nécessaire pour maximiser sa protection le long des talus et aux croisements de cours d’eau. L’équipe de chantier utilisera un instrument pour repérer la conduite et déterminer l’emplacement précis de la canalisation sur le site. Elle observera également les conditions du site aux pentes et aux cours d’eau juxtaposés ou au-dessus de notre pipeline. BGC opérera sur l’eau pour effectuer l’inspection et le bateau entrera via la marina.Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours par semaine à tout moment entre 7 h à 19 h. Tous les efforts seront consentis pour éviter de perturber les cédants. Vous pourriez apercevoir un véhicule, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet de haute visibilité) de PTNI ou de BGC marchant sur votre propriété pour accéder au droit de passage. Tous les véhicules demeureront à l’intérieur des routes ou des voies de passage. Les travaux sur le site seront exécutés à pied pour ne pas endommager le terrain. Aucun équipement lourd n’entrera sur votre propriété. Les employés de PTNI ou de BGC passeront environ une heure sur le site à recueillir de l’information quant aux cours d’eau et aux pentes pour assurer un recouvrement adéquat au-dessus de notre pipeline. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline.Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5391 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 8 avril 2022 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka que des travaux pour l’installation de puits d’observations sur le long du chemin des Collines, situé dans le Parc national d’Oka, sont prévus du 18 avril 2022 jusqu’au 2 mai 2022. L’installation de ces puits d’observations est nécessaire pour colliger des données sur les sols à proximité du pipeline. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec M. Jean-François Poirier, agent de liaison pour Pipelines Trans-Nord inc., par téléphone au 514 249-9145 ou par courriel au jfpoirier@udainc.com.
  • Correspondance du 6 avril 2022 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka qu’une inspection interne de sa conduite entre ses sites de vanne situés à Oka (Parc national d’Oka) (LKB) et à Sainte-Marthe-sur-le-Lac (Parc des Pins) (SMT) débutera à compter du 11 avril 2022 et s’échelonnera jusqu’au 6 mai 2022. Puisque cette inspection nécessitera certains travaux à chacun des sites de vanne, veuillez noter qu’il y aura une augmentation de la circulation et du niveau de bruit dans le secteur, pendant cette période . Un éclairage supplémentaire pourrait également être installé sur place au besoin. De plus, bien que cela soit peu probable, il est possible que certaines odeurs de produit soient constatées en raison de la nature des travaux. Par ailleurs, des techniciens pourraient également accéder à pied à l’emprise de PTNI à différents endroits le long du réseau sur le territoire d’Oka (dans le parc d’Oka) dans le but de colliger des données techniques. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec M. Jean-François Poirier, agent de liaison pour Pipelines Trans-Nord inc., par téléphone au 514 249-9145 ou par courriel au jfpoirier@udainc.com.
  • Correspondance du 30 juillet 2021 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka que des inspections pédestres débuteront sur le territoire aux alentours du 1er août 2021. Cette activité devrait s’échelonner jusqu’au 3 septembre. Ces inspections pédestres sont réalisées le long du réseau existant par des techniciens et visent à recueillir des données techniques au sujet de la condition de la conduite. Aucun équipement lourd n’est utilisé et aucune excavation n’est réalisée lors de ces relevés. Cette inspection a pour but de vérifier si la conduite a subi des dommages causés par des tiers et pour confirmer que la canalisation possède suffisamment de revêtement. Le long de l’emprise, il y aura 2-3 employés qui localiseront l’emplacement exact du (des) pipeline(s) et ils utiliseront un appareil de sondage pour prendre les mesures et compiler les données relativement au(x) pipeline(s). Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5392 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 5 novembre 2020 : Pipelines Trans-Nord inc. (PTNI) informe la Municipalité d’Oka que des inspections pédestres débuteront sur le territoire aux alentours du 9 novembre 2020. Cette activité devrait s’échelonner jusqu’au 11 décembre 2020. Ces inspections pédestres sont réalisés le long du réseau existant (section localisée entièrement à l’intérieur des limites du Parc national d’Oka) par des techniciens et visent à recueillir des données techniques au sujet de la condition de la conduite. Aucun équipement lourd n’est utilisé et aucune excavation n’est réalisée lors de ces relevés.
    Dans le cadre de notre programme continu en matière d’inspection et d’entretien, nous devons effectuer plusieurs inspections de nos pipelines. Nous exploitons des pipelines depuis plus de soixante-dix ans et nous sommes toujours engagés à le faire en toute sécurité pour protéger la communauté, l’environnement etle pipeline. Cette lettre a pour but de vous informer que PTNI a mandaté les firmes Corrosion Services Company Ltd. (CSCL) et Corrpro Canada Inc. (CCI) pour effectuer une inspection pédestre de l’emprise. Cette inspection a pour but de vérifier si la conduite a subi des dommages causés par des tiers et pour confirmer que la canalisation possède suffisamment de revêtement. Le long de l’emprise, il y aura 2-3 employés qui localiseront l’emplacement exact du (des) pipeline(s) et ils utiliseront un appareil de sondage pour prendre les mesures et compiler les données relativement au(x) pipeline(s). Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol.Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours/semaine à tout moment entre 7 h et 19 h (à l’exception des zones publiques à circulation élevée, les travaux pourraient alors être prévus en dehors des heures de pointe). Tous les efforts seront consentis pour éviter de nuire aux activités des propriétaires. Vous pourriez apercevoir un véhicule, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet à haute visibilité) de PTNI ou de CSCL/CCI marchant sur votre propriété pour accéder à l’emprise. Tous les véhicules demeureront à l’intérieur des routes ou de l’emprise. Les travaux sur le site seront exécutés à pied pour ne pas endommager le terrain. Aucun équipement lourd n’entrera sur votre propriété. Les employés de PTNI ou de CSCL/CCI passeront environ une heure sur le site à recueillir de l’information. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5392 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 17 septembre 2020 : Dans le cadre de ses procédures d’entretien, Pipelines Trans-Nord (PTNI) doit faire multiples inspections de ces pipelines. Cette lettre est pour vous informer que PTNI a mandaté la compagnie BGC et ASI Marine pour mener le Programme 2020 d’inspections de pipelines qui traversent des cours d’eau. Le début des travaux est prévu autour du 28 septembre 2020 se terminant environs le 5 octobre 2020 (sous réserve des conditions climatiques et des horaires de travail).Cette inspection a pour but d’assurer que la conduite a le recouvrement nécessaire pour maximiser sa protection le long des talus et aux croisements de cours d’eau. Les plongeurs de ASI Marine entreront dans l’eau à partir d’un petit bateau de plongée pour effectuer l’inspection. Le bateau entrera d’une marina publique locale. Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol. Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours par semaine à tout moment entre 7 h à 19 h. Tous les efforts seront consentis pour éviter de perturber les propriétaires. Vous pourriez apercevoir un véhicule et un bateau, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet de haute visibilité) de PTNI ou de ASI Marine. Aucun équipement lourd n’entrera sur la propriété. Les employés de PTNI ou de ASI Marine passeront environ un jour sur le site à recueillir de l’information quant aux cours d’eau et aux pentes pour assurer un recouvrement adéquat au-dessus de notre pipeline. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5392 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 21 novembre 2019 : Dans le cadre de la deuxième partie de ses procédures d’entretien, Pipelines Trans-Nord (PTNI) doit faire multiples inspections de ces pipelines. Cette lettre est pour vous informer que PTNI a mandaté la firme BGC Engineering Inc. (BGC) pour mener le Programme 2019 d’inspections de pipelines qui traversent des cours d’eau. Le début des travaux est prévu autour du 27 novembre 2019 (sous réserve des conditions climatiques et des horaires de travail).Cette inspection a pour but d’assurer que la conduite a le recouvrement nécessaire pour maximiser sa protection le long des talus et aux croisements de cours d’eau. L’équipe de chantier utilisera un instrument pour repérer la conduite et déterminer l’emplacement précis de la canalisation sur le site. Elle observera également les conditions du site aux pentes et aux cours d’eau juxtaposés ou au-dessus de notre pipeline. BGC entreront dans l’eau à partir d’un petit bateau pour effectuer l’inspection. Le bateau entrera d’une marina publique locale. Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol.Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours par semaine à tout moment entre 7 h à 19 h.  Tous les efforts seront consentis pour éviter de perturber les cédants.Vous pourriez apercevoir un véhicule, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet de haute visibilité) de PTNI ou de BGC marchant sur votre propriété pour accéder au droit de passage.Tous les véhicules demeureront à l’intérieur des routes ou des voies de passage. Les travaux sur le site seront exécutés à pied pour ne pas endommager le terrain. Aucun équipement lourd n’entrera sur votre propriété. Les employés de PTNI ou de BGC passeront environ une heure sur le site à recueillir de l’information quant aux cours d’eau et aux pentes pour assurer un recouvrement adéquat au-dessus de notre pipeline. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5391 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 17 octobre 2019 : Dans le cadre de ses procédures d’entretien, Pipelines Trans-Nord (PTNI) doit faire multiples inspections de ses pipelines. La Municipalité d’Oka a été informé que PTNI a mandaté la firme BGC Engineering Inc. (BGC) pour mener le Programme 2019 d’inspections de pipelines qui traversent des cours d’eau. Le début des travaux est prévu autour du 28 octobre 2019 se terminant environs le 31 octobre 2019 (sous réserve des conditions climatiques et des horaires de travail).Cette inspection a pour but d’assurer que la conduite possède le recouvrement nécessaire pour maximiser sa protection le long des talus et aux croisements de cours d’eau. L’équipe de chantier utilisera un instrument pour repérer la conduite et déterminer l’emplacement précis de la canalisation sur le site. Elle observera également les conditions du site aux pentes et aux cours d’eau juxtaposés ou au-dessus de notre pipeline. BGC entreront dans l’eau à partir d’un petit bateau pour effectuer l’inspection. Le bateau entrera d’une marina publique locale. Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol. Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours par semaine à tout moment entre 7 h à 19 h.  Tous les efforts seront consentis pour éviter de perturber les cédants. Vous pourriez apercevoir un véhicule, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet de haute visibilité) de PTNI ou de BGC marchant sur votre propriété pour accéder au droit de passage. Tous les véhicules demeureront à l’intérieur des routes ou des voies de passage. Les travaux sur le site seront exécutés à pied pour ne pas endommager le terrain. Aucun équipement lourd n’entrera sur votre propriété. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec nous au (289) 475-5391 pour parler avec un représentant anglophone et au (289) 475-5366 pour parler avec un représentant francophone ou par courrier électronique à info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 9 septembre 2019 : Dans le cadre de ses procédures d’entretien, Pipelines Trans-Nord (PTNI) doit faire multiples inspections de ces pipelines. La Municipalité d’Oka a été informée que PTNI a mandaté la compagnie Expertech Marine pour mener le Programme 2019 d’inspections de pipelines qui traversent des cours d’eau. Le début des travaux est prévu autour du 16 septembre 2019 et se terminera le 17 septembre 2019 (sous réserve des conditions climatiques et des horaires de travail).Cette inspection a pour but d’assurer que la conduite a le recouvrement nécessaire pour maximiser sa protection le long des talus et aux croisements de cours d’eau. Les plongeurs Expertech Marine entreront dans l’eau à partir d’un petit bateau de plongée pour effectuer l’inspection. Veuillez noter que ceci n’entraînera ni excavation ni perturbation de sol. Voici ce à quoi vous pourrez vous attendre : Les travaux sont prévus 7 jours par semaine à tout moment entre 7 h à 19 h.  Tous les efforts seront consentis pour éviter de perturber les cédants. Vous pourriez apercevoir un véhicule et un bateau, ou voir deux ou trois ouvriers (portant un gilet de haute visibilité) de PTNI ou de Expertech Marine. Aucun équipement lourd n’entrera sur la propriété. Les employés de PTNI ou de Expertech Marine passeront environ un jour sur le site à recueillir de l’information quant aux cours d’eau et aux pentes pour assurer un recouvrement adéquat au-dessus de notre pipeline. Nous sommes heureux de compter sur votre collaboration et votre compréhension nous permettant alors d’exécuter nos inspections conformément à la réglementation fédérale, et ce, pour votre sécurité ainsi que la sécurité de nos opérations et de l’entretien de notre pipeline.
  • Correspondance du 2 avril 2019 : Dans le cadre de son programme d’entretien et de gestion de l’intégrité,  TransCanada effectuera prochainement des travaux d’entretien sur le réseau de gazoduc de Gazoduc Trans Québec & Maritimes (Gazoduc TQM). Ces travaux, qui auront lieu à proximité du Parc national d’Oka, dans le secteur du chemin des Collines, débuteront au courant du mois d’avril et se prolongeront sur une durée estimée de 3 à 4 semaines selon les conditions rencontrées.
  • Correspondance du 6 décembre 2018 : À la lumière des interrogations exprimées par nos citoyens, voici une mise à jour des informations communiquées par l’Office national de l’énergie (ONÉ) et par la compagnie Pipelines Trans-Nord Inc (PTNI) à la Municipalité d’Oka concernant les travaux de rechaussement de la conduite, qui s’effectue au fond du lac des Deux Montagnes, à un kilomètre au large de la pointe sud du Parc national d’Oka.RÔLE DE L’OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE – L’ONÉ réglemente les pipelines et s’assure du respect des règles de construction, d’exploitation et d’entretien afin que toute opération se déroule en toute sécurité et dans le but de protéger l’environnement et le public. OBLIGATIONS DE TRANS-NORD -Rappelons que les travaux en cours de réalisation sont de natures préventives, car PTNI a l’obligation d’assurer la sécurité de ses équipements en tout temps. Ainsi, les travaux d’entretien consistent à recouvrir une partie de la conduite du pipeline qui a été mise à nu au fond du lac à cause des aléas des courants d’eau. Dans son communiqué, PTNI précise que les travaux seront complétés d’ici le 22 décembre 2018, si la température le permet. À la fin des travaux, PTNI doit rendre-compte à L’ONÉ et attester de la conformité des travaux exécutés sous la supervision de ses ingénieurs. MESURES D’URGENCE ET MONITORAGE – L’ONÉ rappelle que, depuis 2016, les compagnies pipelinières ont l’obligation de publier leurs manuels relatifs aux mesures d’urgence. Celui de PTNI peut être consulté en cliquant sur ce lien suivant. Veuillez noter que l’ONÉ et la Sécurité civile du Québec participent à la mise en œuvre des mesures d’urgence avec PTNI en cas de déversement. Par ailleurs, en regard aux incidents des compagnies réglementées par l’ONÉ, ceux-ci sont publics et peuvent être consultés en cliquant sur le lien suivant. L’ONÉ affirme qu’elle apporte une supervision accrue dans le cas de la compagnie PTNI. Enfin, nous vous invitons à communiquer avec l’ONÉ pour toutes questions ou préoccupations à l’adresse courriel suivante : info@tnpi.ca.
  • Correspondance du 13 novembre 2018 : Pipelines Trans-Nord Inc. (PTNI) exploite un réseau de pipelines qui traverse notamment le territoire de la Municipalité d’Oka. PTNI transporte seulement des produits pétroliers raffinés, tels que de l’essence, du diesel, du carburant d’aviation et du mazout. Le pipeline est réglementé par l’Office national de l’énergie (ONE). Pour démontrer le plus haut niveau d’excellence opérationnelle, de sécurité et de responsabilité communautaire, PTNI est également membre de l’Association canadienne des pipelines d’énergie (CEPA). Dans le cadre de son engagement à l’égard de la sécurité des pipelines, PTNI réalise annuellement des travaux d’entretien de son réseau. Les endroits ciblés sont identifiés à la suite d’une inspection interne de la conduite réalisée à l’aide d’un outil spécialisé. Les travaux consistent à dégager la conduite pour en permettre l’inspection et, le cas échéant, à effectuer certains travaux d’entretien. Une fois ces travaux terminés, le terrain est remis dans son état initial. Dans le cadre de ces travaux, différents équipements ou machinerie peuvent être utilisés par l’entrepreneur tels que : pelle mécanique, camion aspirateur, appareil à jet de sable, machine à souder, remorques (bureau mobile, entreposage des outils), camionnette et véhicule tout terrain (VTT). Pour plus d’information sur les procédures des sociétés pipelinières quant aux inspections et travaux d’entretien des pipelines en service, veuillez consulter le site Web de la CEPA. La présente vise donc à vous informer des travaux de PTNI sur le territoire de la Municipalité d’Oka associés à son programme d’entretien pour l’année 2018. Les travaux qui auront lieux à proximité du Parc national d’Oka, dans le secteur du chemin des Collines, débuteront ce mercredi 14 novembre 2018 et se prolongeront sur une durée estimée de 2 à 3 semaines.
  • Correspondance du 30 août 2018 : L’enseigne de Trans-Canada Pipelines à l’extrémité est de la rue Saint-Sulpice fera l’objet de réparations et de paysagement dans les jours qui suivent. En effet, des mesures de réfection de l’enseigne seront entreprises et une solidification du terrain l’entourant sont prévus. Il se pourrait qu’un achalandage plus important de camions soit perçu par les citoyens pendant ses travaux.
  • Correspondance du 26 octobre 2023 : La Direction de la restauration des sites miniers du ministère des Ressources naturelles et des Forêts informe la Municipalité d’Oka que des travaux d’échantillonnage d’eau et de pêche seront effectués du 29 au 31 octobre 2023, dans les fosses du site de l’ancien site minier St. Lawrence Colombium, situé sur le rang Sainte-Sophie. Ces travaux serviront à vérifier la qualité de l’eau de la fosse et à identifier les espèces de poisson présentes. Rappelons que ces travaux sont initiés dans un processus de décontamination pour une remise à l’état naturel. L’accès au site demeure, comme à l’habitude, strictement interdit au public. Les forages, les fils d’ancrage difficilement visibles et la machinerie en opération posent un risque important pour la sécurité.
  • Correspondance du 18 juillet 2023 : La Direction de la restauration des sites miniers du ministère des Ressources naturelles et des Forêts informe la Municipalité d’Oka que les travaux réalisés à l’ancien site minier St. Lawrence Colombium, situé sur le rang Sainte-Sophie, seront plus bruyants qu’à l’habitude, pour les deux (2) prochains jours. Rappelons que ces travaux, initiés dans un processus de décontamination pour une remise à l’état naturel, consistent à la réalisation de forages afin de vérifier la stabilité des infrastructures souterraines et des fosses à ciel ouvert. Les forages, les fils d’ancrage difficilement visibles et la machinerie en opération posent un risque important pour la sécurité. L’accès au site demeure, comme à l’habitude, strictement interdit au public.
  • Correspondance du 7 mai 2023 : Poursuivant l’avancement du calendrier des travaux pour la décontamination et la restauration de l’ancien site minier St. Lawrence Colombium, se trouvant sur le rang Sainte-Sophie, la Municipalité d’Oka souhaite informer la population et les résidents du secteur que la reprise de travaux est prochainement prévue sur le site. Ceux-ci débuteront à partir du 29 mai 2023 et se termineront au courant de l’été, selon les conditions météorologiques. Ils consistent à la réalisation de forages afin de vérifier la stabilité des infrastructures souterraines et des fosses à ciel ouvert. Les forages qui seront réalisés à l’intérieur des fosses se feront sur une barge ancrée dans les parois (dans le roc). La barge sera en partie submergée sous l’eau et les fils d’ancrage pourraient être difficilement visibles. Durant les travaux de forage, de la machinerie sera en opération (foreuse, chargeur sur roues, etc.) et plusieurs véhicules lourds circuleront sur le site durant le jour. Puisque ces éléments posent un risque important pour la sécurité du public et que la baignade dans les fosses serait particulièrement dangereuse étant donné les ancrages peu visibles de la barge, nous rappelons que l’accès au site demeure, comme à l’habitude, strictement interdit. Un agent de sécurité sera présent sur le site pour éviter la circulation durant la durée des travaux. Nous remercions la direction de la restauration des sites miniers (DRSM) du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) qui chapeaute les étapes de sa remise à son état naturel.
  • Correspondance du 8 juillet 2022 : La Direction de la restauration des sites miniers du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles informe la Municipalité d’Oka que les travaux de forage prévus au site de la St-Lawrence Columbium débuteront dès le lundi 11 juillet. Ceux-ci se poursuivront jusqu’en septembre. Par soucis de sécurité, les mesures nécessaires sont établies autour de la foreuse. Ces équipements sont massifs, nécessitent beaucoup de mouvements de pièces lourdes et représentent donc un risque potentiel pour les non-initiés. Dans ce contexte, notez que la présence des patrouilles de la Sûreté du Québec seront augmentées dans le secteur. Nous vous rappelons qu’il est interdit pour la population de circuler sur le site.
  • Correspondance du 21 juin 2022 : Dans le cadre de la décontamination de l’ancien site minier se trouvant sur le rang Sainte-Sophie, la Municipalité d’Oka souhaite informer la population et les résidents du secteur que des travaux sont prévus les 22 ou 23 juin sur le site de l’ancienne St. Lawrence Colombium. Ces travaux préparatoires consistent à niveler de petites zones du terrain afin de permettre l’installation de la foreuse qui servira aux prochaines étapes d’échantillonnage. Rappelons qu’en 2020, 26 puits d’observation et 5 piézomètres ont été aménagés pour permettre la collecte d’échantillons des eaux souterraines et la mesure du niveau de la nappe phréatique. À l’été 2021, des études complémentaires ont été menées en prévision des travaux de forage. Pour 2022, 16 forages sont prévus afin de permettre de poursuivre la caractérisation du sol et vérifier l’enjeux de la stabilité des rives et des sols souterrains. Les cueillettes d’informations ainsi que les analyses de la qualité de l’eau et de l’air sont cruciales et nécessitent des travaux complexes. Nous remercions la direction de la restauration des sites miniers (DRSM) du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) qui chapeaute les étapes de sa décontamination.

AVANCEMENT DU PROJET POUR UN SITE DE PLONGÉE SOUS-MARINE À OKA – UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE!

Oka, le 24 janvier 2019 – Alors que les communications se poursuivent avec le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) au sujet de la décontamination de l’ancien site minier, des plongées exploratoires se succèdent pour donner forme au projet de site de plongée sous-marine à Oka! « À ce jour, la caractérisation du terrain est chose faite et le MERN prépare le processus d’appels d’offres pour les opérations de décontamination. », souligne M. Pascal Quevillon, maire de la Municipalité d’Oka. « En tant que pôle touristique des Basses-Laurentides, un site de plongée sous-marine est un attrait récréotouristique majeur qui se rajoute à notre offre déjà fort intéressante! », ajoute-t-il.

Parmi les étapes qui stimulent l’avancement du projet, une rencontre enrichissante s’est tenue à la Mairie d’Oka. À l’occasion de cette rencontre, M. Robert Nolet, un citoyen d’Oka ayant été surintendant à la mine St. Lawrence Columbium dans les années 60, est invité à partager son savoir et valider certaines observations au terme des plongées exploratoires qui se déroulent depuis quelques années au cœur de la mine. Accompagnés du maire de la Municipalité d’Oka, M. Pascal Quevillon et de Colette Beaudoin, responsable des communications et du tourisme, les plongeurs Éric Lachance et Michel Belliveau du Centre de plongée Nepteau, partagent avec fierté les constats de leur recherche sous-marine. « Nous avons une équipe d’environ 15 plongeurs qui descendent dans la mine depuis quelques années. Étant en mesure de descendre à une profondeur de 120 pieds dans la partie nord, avant d’être limités par une eau trouble et opaque, nous y observons une vie aquatique ainsi que plusieurs arbres estimés à 15 ans d’âge! Dans la partie sud, c’est la clarté de l’eau sur une distance de 70 pieds qui est époustouflante! », soulignent les plongeurs.

Riche de ses 91 ans, M. Nolet se souvient de son expérience à la mine d’Oka. Il détaille avec précision l’installation des équipements, la dimension des tunnels, l’orientation des galeries, l’accès des passages souterrains, l’écoulement des sources d’eau, les caractéristiques du roc et les occupations d’antan. Messieurs Lachance et Belliveau s’expriment : « le récit et les souvenirs de M. Nolet reflètent bien ce que nous avons observé lors de nos plongées exploratoires. La justesse de ses souvenirs est remarquable et impressionnante! » Le ministère évalue que les travaux entourant la décontamination du site devraient se terminer vers 2021. « D’ici là, l’accès est strictement interdit, sauf pour les quelques plongées exploratoires. », ajoute M. Quevillon en rappelant que le lieu sera sécuritaire lorsqu’il sera encadré par les activités du site de plongée.

Alors que plusieurs données restent à valider et que le site poursuit son processus de réhabilitation, le maire d’Oka et l’équipe de plongeurs demeurent optimistes face à l’avancement du projet. « L’eau claire de surface et le caractère unique de cette nappe d’eau feront de ce site un endroit de prédilection pour les plongeurs nationaux et internationaux! », lancent MM. Lachance et Belliveau. « Ce projet au grand potentiel touristique est également propulsé par la plongée sous-marine sous glace qui pourrait s’avérer une plus-value dans une optique de développement du tourisme hivernal », conclut M. Pascal Quevillon, maire d’Oka.